Le complément du verbe CE2 - CM1 - CM2

Le complément essentiel du verbe (CE2 - CM1 - CM2)

Leçon & fiche d'exercices d'évaluation sur le complément du verbe à imprimer en PDF

Récréakidz vous propose de découvrir dans la catégorie « Grammaire CM1 – CM2 » un ensemble de ressources pédagogiques sur le complément du verbe. Nous proposons tout d’abord un lien pour télécharger gratuitement une fiche d’exercices d’évaluation sur le complément du verbe à imprimer au format PDF (niveau CE2 – CM1 – CM2) accompagnée du corrigé. Plus bas dans la page, vous trouverez également une leçon globale sur le complément du verbe (avec de nombreux exemples dédiés).

Téléchargez gratuitement toutes nos fiches d'exercices en un clic !
Évaluation & exercices sur le complément du verbe CE2 CM1 CM2 à imprimer en PDF

Évaluation : fiche d'exercices sur le complément du verbe à imprimer au format PDF (CE2 - CM1 - CM2)

Fiche exercices complément du verbe CE2 - CM1 - CM2 à imprimer PDF

Récréakidz met à votre disposition 3 fiches d’exercices sur le complément essentiel du verbe (niveau CE2 – CM1 – CM2) à imprimer gratuitement au format PDF.

Dans ces fiches sur le complément du verbe (accompagnées de la correction), nous demandons à l’élève :

  • d’entourer les verbes et souligner les compléments essentiels dans une liste de phrases.
  • d’indiquer sous des phrases si le mot ou le groupe de mots en gras est complément d’objet direct (COD) ou complément d’objet indirect (COI).
  • d’indiquer dans un tableau à quel type de complément essentiel correspondent les groupes de mots en gras.
  • de souligner le COD et entourer l’attribut du COD dans une liste de phrases.
  • de remplacer dans des phrases les pronoms personnels compléments du verbe en gras par le groupe nominal de son choix.
Pratiquer la lecture pour progresser en français
Français pédagogie magazines

Abonnez votre enfant à un magazine jeunesse pour favoriser la pratique de la lecture « plaisir ».

Français pédagogie box lecture

Abonnez votre enfant à une box livres & lecture, il ou elle recevra chaque mois un sélection des meilleurs livres jeunesse !

Leçon complément du verbe CE2 - CM1 - CM2

Leçon sur le complément du verbe (niveau CE2 - CM1 - CM2)

Qu’est-ce qu’un complément essentiel du verbe ? Définition

Le complément du verbe (appelé aussi complément essentiel) est un mot ou groupe de mots qui donne une information essentielle sur l’action qu’exprime le verbe. Il appartient au groupe verbal.
Exemple : Le chien mange un os => Groupe nominal sujet + Verbe + complément du verbe.

Étant un complément nécessaire, il ne peut pas être supprimé ou déplacé dans la phrase. Sinon, cette dernière n’est plus correcte ou son sens est modifié.
Exemple : Un os le chien mange. => « un os » ne peut pas être déplacé.
Exemple : Le chien mange. => « un os » ne peut pas être supprimé.

Les différents compléments essentiels du verbe

Le complément d’objet direct (COD)

Le complément d’objet direct, plus communément appelé COD, est le plus commun des compléments essentiels du verbe. Il donne une information sur un verbe d’action.

Pour reconnaître le COD, il faut poser la question qui ? ou quoi ? après le verbe.
Exemple : Léo range les chaussures > Léo range quoi ? > les chaussures.
Exemple : Mélanie aide son père > Mélanie aide qui ? > son père.

Le COD est placé généralement après le verbe, sans préposition. Toutefois il existe une exception, quand le COD est un pronom, il est placé avant le verbe.
Exemple : Léa mange une poire. > Ici le COD est un groupe nominal, il se place après le verbe.
Exemple : Léa la mange. > Ici le COD est un pronom, il se place avant le verbe.

Les natures grammaticales du COD

Le COD peut être :

  • un nom ou un groupe nominal.
    Exemple : J’adore la musique classique.
    Exemple : Il écoute Mozart.
  • un pronom.
    Exemple : La marchande le vend.
  • un verbe.
    Exemple : Ma maman adore chanter !
  • une proposition subordonnée.
    Exemple : Les participants attendent que le jeu soit terminé.

Le complément d’objet indirect (COI)

Le complément d’objet indirect, plus communément appelé COI, donne une information sur un verbe d’action de manière indirecte. Il est généralement introduit à l’aide d’une préposition (le plus souvent à ou de mais aussi d’autres prépositions telles que sans, par, en, avec, contre, sur, pour…), sauf quand il prend la forme d’un pronom.

Pour reconnaître le COI, il faut poser généralement la question à qui ? / à quoi ? ou de qui ? / de quoi ? après le verbe. Toutefois, d’autres questions sont possibles selon la préposition utilisée (pour qui ? / sans quoi ? ; en qui ? / contre quoi ? …).
Exemple : Jean pense à son travail > Jean pense à quoi ? > à son travail.
Exemple : Le garçon parle de sa maman > Le garçon parle de qui ? > de sa maman.

Le COI est placé généralement après le verbe, en étant introduit par une préposition. Toutefois il existe une exception, quand le COI est un pronom, il peut être placé avant le verbe, sans préposition.
Exemple : Il songe à vendre > Ici le COI est un verbe à l’infinitif, il se place après le verbe.
Exemple : Il y songe. > Ici le COI est un pronom, il se place avant le verbe, la préposition à a disparu.

Les natures grammaticales du COI

Le COI peut être :

  • un nom ou un groupe nominal.
    Exemple : Il parle de Louise.
    Exemple : Elle répond à son meilleur ami.
  • un pronom.
    Exemple : Le réceptionniste lui répond.
  • un verbe ou un groupe à l’infinitif.
    Exemple : L’ours pense à hiberner.
  • une proposition subordonnée.
    Exemple : Ils s’attendent à ce que le président va dire.

L’attribut du sujet (ADS)

L’attribut du sujet (ADS) donne une information sur le sujet par le biais du verbe être ou d’un verbe d’état (devenir, paraître, rester, passer pour, sembler, etc.).
Exemple : La voisine est inquiète.
Exemple : L’éléphant semble paisible.

Les natures grammaticales de l’attribut du sujet

L’attribut du sujet peut être :

  • un adjectif.
    Exemple : Cette girafe semble petite.
  • un nom ou un groupe nominal.
    Exemple : Léo est pompier !
    Exemple : Il est mon meilleur ami.
  • un pronom.
    Exemple : Ce morceau de pain est le tien.
  • un verbe à l’infinitif (parfois précédé par « de » ).
    Exemple : Leur seul objectif est de se qualifier.
  • une proposition subordonnée.
    Exemple : Son désir est que tout le monde soit heureux.


Pour aller plus loin, découvrez notre leçon et nos exercices sur l’attribut du sujet.

L’attribut du COD

L’attribut du COD est rattaché au complément d’objet direct, il permet de le caractériser.
Exemple : Je trouve cette eau (COD) limpide (attribut du COD).

On introduit l’attribut du COD avec des verbes spécifiques qui permettent d’exprimer :

  • un jugement (juger, penser, estimer, croire, trouver, considérer…). Exemple : Nous déclarons cet homme (COD) coupable (attribut du COD).
  • une désignation (choisir, nommer, appeler, proclamer, élire…). Exemple : J’ai nommé ma mère (COD) présidente de l’association (attribut du COD).
  • une transformation (rendre). Exemple : Ce jeu rend le chien (COD) heureux (attribut du COD).

Concernant sa position dans la phrase, l’attribut du COD peut-être :

  • placé juste après le COD quand le COD n’est pas un pronom. Il peut parfois être introduit par les mots comme, pour ou de. Exemple : Il considère ce vieux monsieur (COD) comme son père (attribut du COD).
  • séparé du COD par le verbe quand le COD est un pronom. Exemple : Je le (COD) considère responsable (attribut du COD).
Les natures grammaticales de l’attribut du COD

L’attribut du COD peut être :

  • un nom commun.
    Exemple : Ils ont élu ton père député !
  • un nom propre.
    Exemple : J’ai appelé ma fille Chloé.
  • un groupe nominal.
    Exemple : On a nommé ma tante directrice de l’entreprise.
  • un adjectif qualificatif.
    Exemple : Je trouve cet homme sympathique.
  • un participe passé.
    Exemple : En sortant de chez lui, il trouva son colis endommagé.

Les compléments essentiels de lieu, de temps et de mesure

Les compléments essentiels de lieu, de temps et de mesure permettent d’apporter une précision sur le verbe. Ils ne sont ni déplaçables ni supprimables dans la phrase.

Le complément essentiel de lieu

Le complément essentiel de lieu répond à la question « où ? » . Il est généralement introduit par les verbes aller, habiter, être, se rendre, se diriger, loger, se trouver, être situé

Exemple : Je me rends à Paris. (complément essentiel de lieu qui répond à la question « où ? » et n’est pas déplaçable ou supprimable dans la phrase)

Le complément essentiel de mesure

Le complément essentiel de mesure répond à la question « combien ? » . Il permet de préciser le prix, la taille, le poids… Il est généralement introduit par les verbes coûter, payer, mesurer, parcourir, peser

Exemple : Je pesais cent kilos. (complément essentiel de mesure qui répond à la question « combien ? » et n’est pas déplaçable ou supprimable dans la phrase)

Le complément essentiel de temps

Le complément essentiel de temps permet de préciser une durée ou un moment précis dans le temps. Il est généralement introduit par les verbes dater et durer.

Exemple : L’épisode de cette série dure trente minutes. (complément essentiel de temps qui répond à la question « combien de temps ? » et n’est pas déplaçable ou supprimable dans la phrase)
Exemple : Ce morceau de musique date de 1985. (complément essentiel de temps qui répond à la question « de quand ? » et n’est pas déplaçable ou supprimable dans la phrase)